Une semaine que les enfants n’ont pas regardé un seul écran. Chez nous, c’est presque du jamais vu. Même quand on part en vacances dans une location sans télé, on prévoit toujours de charger la tablette de dessins animés. Ils ont aussi des heures ou des moments fétiches où ils s’affalent dans le canapé pour suivre les aventures de leurs héros préférés. Et pourtant, il y a une semaine j’ai décidé : les enfants ne regarderont plus la télé et ce jusqu’à nouvel ordre. Je vous raconte ici mon cheminement jusqu’à cette décision et les impacts sur notre vie familiale. Et franchement, c’est pas si mal !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

S’asseoir dehors, ne rien faire, regarder

Je ne dirais pas que mes enfants ont une consommation excessive d’écran. Je dirais que nous sommes une famille normale avec une consommation normale. Et là, vous me répondrez qu’en matière de famille, la « normale » n’existe pas et qu’au contraire tous les cas de figure existent. Vous aurez bien raison. Donc concernant le niveau de consommation de télé de mes loulous, je serais franche. Pas de « normal » qui tienne ! Jusqu’à présent, je n’ai jamais bridé les écrans. La télé fonctionne, elle est dans notre salon, nous sommes abonnés à des chaînes de dessins animés, nous avons des tas de DVD pour les enfants et ces derniers passent du temps devant leur écran. Jamais avant d’aller à l’école, c’est un crédo. Mais le soir quand je fais à manger, le mercredi, le week-end, nous ne leur restreignons pas l’accès. Et puis… et puis patatra… Ce deuxième trimestre, mon grand qui est en CP a rencontré de grosses difficultés de concentration. Il a toujours été lunaire mais là, il a complètement décroché. Avec son papa, nous lui avons demandé où il allait, pendant ces moments d’absence, à quoi il pensait… Et la réponse a été cinglante et nous a amenés à prendre cette décision. « Je pense à Mario » nous a-t-il dit… Mario… Vous connaissez le fameux Mario en question ? Monsieur Bros et son frangin Luigi…

Ok, pour ses 6 ans, il a eu le droit à une DS. Alors, là, on s’est beaucoup posé la question avec le papa. Oui à la DS mais hyper rationnée. Pas plus d’une heure le dimanche, à l’heure où son petit frère fait la sieste. Je crois que cette heure était déjà de trop. Pareil pour la télé. Quand les enfants s’ennuient (et nous ennuient, faut l’avouer), ils regardent des dessins animés à la télé. Ils ont leurs personnages favoris, ils en parlent entre eux (ces moments où je les espionne par derrière la porte…). Ces personnages entrent dans leurs jeux et leur imaginaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jouer

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

S’amuser dans sa chambre

Quand je suis revenue du RDV avec la maîtresse, j’ai pris cette décision : eh bien maintenant, les enfants ne regarderont plus la télé (et ça vaut aussi pour la DS) et ce jusqu’à nouvel ordre. Ce n’est pas une décision définitive mais un essai. On verra bien…

Aujourd’hui, cela fait une semaine qu’ils n’ont pas regardé la télé, et je trouvais cela sympa de témoigner ici de notre retour d’expérience.

La première chose, c’est que nous l’avons dit aux enfants pendant que nous étions à table, comme une grande décision. A leurs pourquoi, nous avons répondu que ce serait l’occasion de faire plein d’autres choses. Les tout premiers temps, ils ont réclamé. Mon plus petit chouinait, me demandait de pouvoir se mettre dans le canapé pour se reposer devant un dessin animé. Le tout est de « casser » les habitudes. Je lui ai proposé de prendre un livre et d’observer un temps calme avec son doudou et sa tutute. Pas besoin de la télé pour se détendre. Au début, il n’était pas emballé par l’idée (il a bientôt 4 ans). Je lui ai descendu un Martine et je me suis éclipsée. Bientôt je l’ai entendu décrire à haute voix les images. J’étais heureuse… Cela prenait, cela commençait à germer, à faire effet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Découper

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Découper

Nous avons aussi passé tout un mercredi (sous la pluie !!) sans télé. Là, cela a été un peu plus difficile à gérer. Finalement, la télé, c’est très pratique pour les parents. On les colle devant une émission et cela les maintient au canapé. Ils ne bougent pas. Ils ne nous enquiquinent pas. Quand les mamans ne bossent pas le mercredi, c’est souvent pour faire les lessives, ranger les chambres etc… Comme c’est pratique la télé. C’est clair que j’ai dû donner davantage de moi, de mon temps, encadrer des activités, arbitrer des conflits… Nous avons fait des ateliers (un collier de perles pour l’anniversaire de Mamie). Je me suis posée pour leur lire des livres, régulièrement… Les jours ont ainsi passé et ils n’ont progressivement plus réclamé la télé.

Je trouve aussi qu’ils jouent mieux à deux, qu’il y a plus de coopération, moins de disputes. Après c’est peut-être aussi dans ma tête ! C’est tout nouveau tout beau, alors je me fais des films (c’est le cas de le dire !!). Mais j’ai trouvé l’ambiance à la maison plus apaisée et apaisante. Je pense que nous n’allons pas nous arrêter maintenant mais que nous allons poursuivre l’expérience. Je voudrais leur apprendre à observer des temps calmes, à ne pas parler tout le temps, tout de suite. Nous allons passer du temps à regarder des livres, feuilleter des magazines, faire des petits travaux de découpage, de collage… La télé rend finalement tellement passif.

Nous n’excluons pas de nous faire une petite séance « ciné » de temps en temps en regardant un DVD mais ce que je ne veux plus, c’est cet écran qui tourne en boucle et qu’ils ne regardent même plus vraiment. Cet écran qui les hypnotisent juste pour me laisser du temps dans le calme. Parce qu’au fond, c’est vraiment cela, la dépendance à la télé : c’est la dépendance des parents. Il y a des moments où j’ai été fatiguée, où je me suis dit : si je les laisse 20 minutes devant un dessin animé, juste le temps que je me pose, que je souffle… Et puis non, j’ai tenu, on a soufflé autrement, autour d’un livre ou chacun dans sa chambre avec un jouet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Faire des colliers de perles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Coopérer

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Se concentrer

Je tenais vraiment à vous partager cette expérience. Certains d’entre vous ont peut-être banni les écrans depuis la naissance de leur enfant. Nous avons, nous, décidé, d’un sevrage temporaire, histoire de permettre de nouveau à l’empathie, la coopération, la concentration et le calme de germer dans leurs petites têtes. Formidables machines, ces petites têtes d’enfants qui ne demandent qu’à apprendre et à découvrir, souvent sans juger et avec une candeur qui nous fait aujourd’hui défaut.

Passez une belle journée ! Avec ou sans écran :-))

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Découvrir de nouveaux magazines pour créer ensemble

%d blogueurs aiment cette page :