Non non, je n’ai pas déserté le blog, je ne vous ai pas oublié, je n’ai pas abandonné le désir d’y mettre des tutos et des petits bouts de ma vie ici, d’y créer mon petit univers sur la toile, partagé avec vous… Juste que j’ai eu un mois de juin et un début de mois de juillet très très plein, avec un travail prenant mais aussi en « sous-marin » un gros projet que j’ai déjà hâte de vous dévoiler… Mais très franchement, je remets ici le pied à l’étrier avec bonheur et cet article de « retour » est écrit un peu comme « la liste de mes envies ». Allez, que je vous la raconte un peu…

La liste de mes envies

La liste de mes envies

1. Me fixer moins d’objectifs

M’être un peu éloignée des réseaux sociaux et des « médias » m’a permis de penser à plusieurs petites choses qui ont trouvé un écho dans ma vie au quotidien. Longtemps, j’ai vécu avec sur les épaules une pression de malade, notamment pour cette facette de ma vie qui s’appelle « Caro Tricote ». J’ai toujours voulu vous proposer de jolies choses, j’ai travaillé à fond les visuels et je me fixais de nombreux objectifs : un article par semaine, des tutos de crochet, de broderie, de tricot… mon carnet de projets était noirci de toutes parts et finalement rien que la vue de ce carnet m’angoissait. J’ai donc décidé de laisser venir l’inspiration et surtout de me dire que si je ne parvenais pas à faire tout ce qui me passait par la tête (et il y en avait des trucs qui passaient !!!), ce n’était pas bien grave… Que ma vie n’en serait pas moins jolie. Je travaille donc aujourd’hui à alléger ce petit nuage gris qu’on promène tous au dessus de notre tête et qui, chez moi, était devenu envahissant. Je ne m’en sens que plus légère !

2. Profiter sans « pourlécher »

Aujourd’hui, on est envahi de belles images. Allez un peu faire un tour sur Instagram ou Pinterest et vous verrez ces beaux intérieurs, nickels, pas un truc qui dépasse, pas un truc qui traîne, pas même un fil électrique qui se balade (franchement, peut-être n’ont ils pas l’électricité ? Rassurez-moi, chez vous aussi y’a du fil qui traîne un peu partout ?). Et puis ces enfants aux cheveux impeccablement coiffés, pas une seule mèche qui dépasse, pas une tache de ketchup sur le pull ! Mais ce n’est pas la vraie vie ça non ? J’ai décidé d’arrêter d’avoir des « modèles », de ne plus regarder comment font les autres parce que souvent, on retient que les aspects positifs, on compare très souvent à soi et cette comparaison joue en notre défaveur. C’est marrant comme notre capacité à penser peut être dure envers nous-mêmes. J’ai tendance à dire ceci : j’ai beaucoup d’empathie avec les autres, de l’indulgence, de la compréhension… mais pas avec moi. Je suis souvent trop dure avec moi-même. J’ai donc décidé de me lâcher du lest. La maison n’a pas ce besoin impérieux d’être rangée, clean, ordonnée… Et puis, si un jour j’ai conduit les enfants à l’école sans leur avoir passé un coup de peigne, y’a pas mort d’homme non ?

La liste de mes envies

La liste de mes envies

3. Arrêter de vouloir ranger mon stock de laine

Alors là, on frisait la névrose ! Ranger par matière, par couleur, par projet un ensemble qui se dérangeait aussi vite qu’il prenait du temps à ranger… En vrac les pelotes ! La créativité ne naît-elle pas d’une forme de fouillis ? Je vais me dire cela pour me rassurer.

4. Prendre les choses moins à coeur

Il y a des fois où j’ai pu être blessée par des messages ou des commentaires de personnes qui ont tendance à oublier qu’il y a une vraie personne derrière leur écran. Oui, les internautes ne sont pas toujours tendres. C’est marrant comme, parfois, quand on commence à être un peu « connu » (même si cela reste à une échelle toute relative), les autres peuvent être plus mordants. On n’a plus le droit à l’erreur. Et bim, prends ça dans tes dents… Ok, j’ai très souvent des messages merveilleux de votre part. Mais c’est très souvent effacé par la petite cruauté ou la petite mesquinerie qui déboulent sans prévenir. À propos de vos messages d’ailleurs, je dois avouer que j’ai parfois du mal à répondre, que je me noie parfois dans les réponses et que j’ai accumulé un retard de deux mois dans certains de mes échanges. Je suis sincérement désolée de la situation… Je cherche encore la solution pour être plus présente sans être complétement absorbée, aspirée…

La liste de mes envies

La liste de mes envies

5. Dessiner plus

Ces derniers mois, j’ai découvert le dessin et le bonheur que cela me procurait. J’ai envie de poursuivre dans cette voie, d’explorer cet art que je connais peu. Je me suis acheté des bouquins, je me suis abonnée à des vidéos sur Artesane… Je partagerai ici avec vous certaines petites choses de cet intérêt grandissant. Et si le dessin était ce nouveau « Graal » dans la quête d’une certaine sérénité ? J’ai découvert que, quand on dessine, une bulle se forme autour de nous. On oublie tout ce qui se passe autour. Souvent, on propose aux enfants de faire un dessin. Cela les calme. Ils ne cherchent pas à faire une œuvre d’art, juste à coucher sur le papier des envies, des impressions… C’est ce dessin là que je cherche à pratiquer. Du dessin pas forcément hyper technique. Juste me donner ce moment de rencontre avec moi même sur le papier.

Me revoilà ainsi libérée d’une certaine pression. Plus fraîche, avec davantage d’aspiration… Et bienheureuse de vous écrire ici.

Je vous souhaite de passer une douce journée même si elle s’annonce très chaude sur toute la France. Et je vous dis à très bientôt.

%d blogueurs aiment cette page :