Jamais trop tard pour vous souhaiter une belle année – La liste de mes « non-résolutions »

Chers lecteurs, je suis heureuse de vous écrire ici mon tout premier billet de blog de l’année 2019. Je me suis un peu turlupinée en me disant que j’allais vous y souhaiter plein de trucs, de réussir dans vos projets, tout ça tout ça… J’ai pensé que c’était la période des bonnes résolutions et des paris qu’on se lance à soi-même pour finalement ne pas les tenir. Drôle d’habitude en cette nouvelle année. Alors je me suis dit que j’allais tout simplement écrire ici un petit billet de « non-résolutions ». Tout ce que j’ai décidé cette année, de ne pas m’imposer. Bonne lecture !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

1. Ne pas me fixer d’objectif (boulot, poids etc)

En janvier ou en septembre, vient le temps des grands challenge. Cette année, je vais lire plus de livres. Cette année, je vais moins crier sur les enfants. Cette année, je vise enfin la promotion ou le poste rêvé. Cette année, je sors plus avec les copains. C’est marrant comme on a besoin de planter des drapeaux pour pouvoir se sentir bien. On est à un point A et si on atteint le point B, on sera enfin bien. Enfin c’est ce qu’on croit. J’ai décidé cette année d’être au point A et d’apprécier y être et si par chance, par effort, par bonheur, j’atteins le point B, ce ne sera que cerise sur la gâteau. J’ai décidé d’apprécier chaque moment et de ne plus vivre une quête vers quelque chose qui ne me rendra pas forcément plus heureuse au fond.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2. Ne pas changer et ne plus me culpabiliser

A chaque nouvelle année qui recommence, on se dit que c’est le moment de changer, d’être enfin celle qu’on a toujours voulu être mais que l’on ne s’est jamais autorisé à dévoiler. Qui ne s’est pas déjà réveiller au matin du 1er janvier en se disant : bon, cette année, je décide de vivre sainement, je vais courir tous les matins, je change mon style, je deviens plus cool, je perds 10 kilos… Ce rêve de devenir une autre qui tombe finalement très vite à plat. On voulait être l’adepte du footing qu’on n’a jamais été et puis il fait quand même trop froid ce matin pour sortir et on reste dans le canapé. Résultat : je culpabilise. Et si on restait juste soi, fidèle à soi ? J’ai pas foncièrement envie de faire cela ? Pourquoi me l’imposer ? Pourquoi se dire qu’on va tout changer, tout révolutionner, tout balayer quand il convient juste de s’apprivoiser tel qu’on est pour s’aimer. Cette année, je reste moi-même et c’est déjà pas mal !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3. Continuer à être toujours aussi brouillonne

Je ne suis pas une championne de l’organisation, des agendas et des bureaux bien rangés. Et pourtant, j’en rêve. A chaque rentrée, je m’achète un nouveau carnet, un nouvel agenda, je suis bien résolue à tout tenir à jour, à me faire violence et puis j’oublie tout ça au bout de deux semaines et de nouveau, je retombe dans ma désorganisation. Et si finalement tout ça n’était que mon mode de fonctionnement. Je le juge désorganisé parce que je m’impose des images dignes de catalogues de bureaux nickels mais qui ne sont que des photos désincarnées. J’ai toujours survécu à ma désorganisation et ce n’est pas maintenant que je vais me flageller. Les enfants arrivent à l’heure à l’école, les papiers administratifs ne se perdent pas. Alors pourquoi en changer. Pas de nouvel agenda cette année, je vais continuer dans ma lancée que je qualifierais davantage d’ « artistique » (!!!!!) que de brouillonne (pourquoi être toujours si négative !). Je ne me suis jamais noyée dans ma désorganisation alors pourquoi commencer maintenant à m’imposer un fonctionnement qui n’est pas instinctif chez moi et qui ne fera que générer des frustrations.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4. Toujours croire en mes rêves et en ma bonne étoile

Je ne vais pas arrêter de rêver. Cela me rappelle cette pub où un homme demande à un petit garçon ce qu’il fera quand il sera plus grand. Et quand le petit garçon pose la même question à l’homme, celui ci semble désarçonné. Comme si, une fois devenu adulte, on renonce à nos rêves. Je vais continuer de croire qu’un jour j’écrirai un roman, oui oui. Je vais me voir tous les jours comme celle que j’étais à 25 ans quand tous les possibles étaient à portée de mains. Je ne vais pas m’enfermer dans un schéma et y vieillir. Vivre comme si rien n’était impossible. C’est ce que j’ai envie de faire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

5. Ne pas vouloir faire mieux. Rester la même, authentique

C’est marrant mais souvent on est maltraité par soi-même. J’aurais dû faire ça, j’aurais dû dire ça, et pourquoi ne n’ai pas pensé à ça etc… J’ai décidé de prendre le contre-pied de tout cela. En 2019, je reste la fille de 2018. Je ne deviens pas une autre et surtout je ne rêve pas à devenir une autre. Ce qui implique d’abandonner certains comportements hyper culpabilisants notamment ceux des réseaux sociaux où on passe des heures à regarder les comptes d’autres filles en se demandant comment elle fait pour avoir des enfants si propres, une maison si jolie et bien rangée, des cheveux si bien peignés, des idées si innovantes… Arrêter de regarder comment font les autres, continuer mon petit bonhomme de chemin et surtout ne pas m’imposer des modèles, des héros : « ah si seulement j’étais comme machin »… Et bien là, malheureusement, je ne peux rien faire, je suis moi et je ne deviendrai jamais machin. Et si vivre c’est copier un ou une autre, c’est renoncer à tout ce qui fait que moi, je suis unique. Bref, 2019, je suis, je reste moi-même.

***

Aucune « bonne » résolution pour cette année ici. Mais cela ne va pas m’empêcher de vous souhaiter une année la plus douce et la plus agréable possible. Sans challenge inatteignable, sans auto torture. Une année juste bien dans ses baskets, à profiter des gens qu’on aime et à essayer de se dire un peu plus souvent qu’on est quand même une belle personne (on oublie si souvent de se le dire). 2019, de la gratitude envers soi-même, c’est déjà une très jolie promesse.

Et vous, c’est quoi votre non-résolution de l’année ?

Doux bisous et belle journée à vous

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

14 commentaires sur « Jamais trop tard pour vous souhaiter une belle année – La liste de mes « non-résolutions » »

  1. bonne et heureuse année à toi aussi, moi ça fait longtemps que je ne prends plus de résolutions, je suis contente de me lever tous les matins, d’être en forme, et avec l’âge on apprécie encore plus tous ces petits moments de bonheur.

  2. Je suis d’accord avec chacune de vos propositions. Et j’aime beaucoup vos réalisations. Très bonne année à vous et les vôtres, et surtout tenez bien vos non-resolutions !

  3. Bonne et heureuse année..oui, il vaut mieux rester « soi » ..je ne prends jamais de bonnes résolutions, trop difficile de les tenir et puis..à quoi bon…
    Bon après-midi
    Fanfan

  4. Ouf comme ça fait du bien. Je crois que je vais revenir régulièrement vers ces non-résolutions, elles me correspondent bien. Merci et belle année créative.

  5. Belle année 2019 à toi ! Merci pour ce billet sympa, qui fait du bien à toutes celles (comme moi…) qui sont incapables de tenir les résolutions et qui culpabilisent ensuite. Ca rejoint ce que ma fille m’a souhaité pour 2019 : que ce soit l’année du « lâcher-prise ». Je vais essayer…

Répondre à Fanfan Annuler la réponse.